Pages

samedi 3 janvier 2015

Epiphanie


"Lumen requirunt lumine". 
 Cette expression suggestive d’un hymne liturgique de l’Épiphanie se réfère à l’expérience des Mages : en suivant une lumière ils recherchent la lumière. L’étoile apparue dans le ciel allume dans leur esprit et dans leur cœur une lumière qui les envoie à la recherche de la grande Lumière du Christ. Les Mages suivent fidèlement cette lumière qui les envahit intérieurement, et ils rencontrent le Seigneur… Écouter l’Évangile, le lire, le méditer et en faire notre nourriture spirituelle nous permet spécialement de rencontrer Jésus vivant, d’apprendre de lui et de son amour.   Pape François

Messe de l'Epiphanie
samedi 3 janvier : messes à 18h00 à Bourg de Thizy et à 18h30 à St Jean la Bussière.
dimanche 4 janvier : messe à  9h00 à St Bonnet le Troncy, 9h00 à Thizy, 9h00 à Mardore, à 10h30 à Amplepuis, à 10h30 Cublize et à 10h45 à Cours

Dimanche 4 janvier 2015, fête de l’Epiphanie, a lieu la quête pontificale pour l’Afrique. Dans notre diocèse, une partie des dons récoltés ce jour-là est reversée au diocèse jumeau de Koupéla, au Burkina Faso.
Pauvre Afrique, affligée de mille maux ; l’un ne s’estompant que pour laisser place à d’autres plus cruels : guerres, terrorisme et fanatisme abjects, épidémies sans fin, crises politiques jusque dans les états réputés les plus stables.
Seuls, parfois, les diocèses et leurs pasteurs restent debout pour maintenir l’espérance et tenter de conjurer ces tragédies par un surcroît de charité inventive, de miséricorde et d’engagement au service de la paix.
Écoutez ce cri qui s’élève de cette terre d’Afrique, non pas cri de révolte ou d’amertume, mais cri de foi et de confiance en Dieu. Ce cri prolonge celui de saint Paul jadis et le fait résonner de manière nouvelle : ni la mort, ni la vie, ni présent, ni avenir, ni les épidémies ou les guerres, ni les persécutions ou les crises, non, rien ne nous séparera de l’amour du Christ ! (Cf. Rm 8, 31-39). De fait, les communautés s’élargissent, de nouveaux diocèses sont fondés, des vocations surgissent…
Pour nous ce cri est un témoignage et ce témoignage nous touche : qu’il réveille notre prière, qu’il affermisse notre charité et nous invite au partage.
La Quête Pontificale pour les Églises d’Afrique, le dimanche de l’Épiphanie, est précisément l’occasion d’exprimer concrètement ce soutien par la prière et le partage.
Sachez qu’en mai 2014, grâce au produit de la quête effectuée en 2013, 220 diocèses dans 28 pays d’Afrique, principalement francophones, ont reçu un subside de 4 000 € chacun.
Je vous remercie par avance de ce que vous pourrez faire pour annoncer cette quête pour les Églises d’Afrique du dimanche 4 janvier 2015 dans votre paroisse et en rappeler toute la pertinence.
Mgr Patrick Le Gal
Directeur Général de Aide aux Églises d’Afrique et Directeur National de la Quête Pontificale de l’Épiphanie